ENSEMBLE

Bulletin des paroisses de

Mélin et de Saint-Remy-Geest

Février 2023

 

 

 

Editorial:

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

Chaque rendez-vous du dimanche à l’église est un moment de bonheur. Il nous donne ce sentiment d’appartenance qui nous conforte. Nous éprouvons la joie de retrouver les autres paroissiens comme des amis.

D’accord, nous ne sommes pas toujours très nombreux, mais le plaisir d’échanger un mot ensemble est bien présent. L’eucharistie est au cœur de la célébration, bien sûr, mais le temps de l’homélie est aussi important.

Ce matin encore la lecture du jour, le sermon sur la montagne, a suscité réflexion, méditation et dialogue. Les Béatitudes (Mt. 5,3-12) nous parlent du bonheur. Qu’est-ce que le bonheur ? Si on fait appel à la définition philosophique, le bonheur est un état de satisfaction complète, stable et

durable. Dans l’assemblée, les réponses étaient diverses. Sources de bonheur dans la famille, dans la célébration, dans la réalisation d’un projet.

Petites et grandes joies font partie du bonheur. Les partager, donner, c’est aussi le bonheur. La conclusion, comme nous l’avons chanté : « Heureux, bienheureux, qui écoute la parole de Dieu, heureux, bienheureux, qui la garde dans son cœur. »

 

Béatrice

___________________________________________________________________________________

Le mot du Curé

 

De la crèche au crucifiement,

Dieu nous livre un profond mystère.

De la crèche au crucifiement,

Il nous aime inlassablement.

 

Chers paroissiens, chers lecteurs, 

Je souhaite commencer ce mot avec cette deuxième strophe du chant de

Noël pour nous rappeler que la fête de la nativité de Jésus n’est pas un 

événement passé, dépassé et rangé comme on a l’habitude de le faire

avec toutes les crèches et décorations. Noël nous rappelle que désormais,

en Jésus, Dieu continue à marcher avec nous. Il est Emmanuel. 

Dans son palais-étable, face aux bergers ou face aux mages et, plus tard

au Jourdain lors de son baptême par Jean, Jésus nous fait entrer dans un

grand mystère qui nous révèle la bonté du Père. Ce Père se laisse toucher

et regarder par l’humanité en quête du sens, en quête de l’avenir.

Désormais c’est dans le regard plein de gentillesse et d’amour d’un enfant

que l’humanité retrouvera une joie indicible. 

En effet, dans l’étable les bergers et les mages trouvent un enfant tout

beau et tout souriant emmailloté et couché dans une mangeoire. C’est de

lui que l’ange annonce : «  Ne craignez pas, car voici que je vous annonce

une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple :

Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le

Christ, le Seigneur » (Lc2, 10-11)

A travers cette annonce, essayons de découvrir la croissance d’un

nouveau-né portant déjà en lui les signes du salut : paix, joie, justice et

douceur.  Naître dans la ville de David est-il un fait anodin ? N’est-ce pas

pour plutôt signifier que cet enfant siégera sur le trône de David pour être

le nouveau roi sauveur, l’oint, le Messie. Oui, c’est lui qui nous sauve de

nos péchés. 

Les mages ne se trompent pas quand ils interrogent : « Où est le roi des

Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’Orient et nous

sommes venus nous prosterner devant lui » (Mt. 2,2). Ils permettent à

l’autorité établie et à toute sa notabilité à se lancer dans la recherche pour

trouver avec précision où devait naître ce nouveau Roi. 

De ce qui précède, il importe pour moi, à travers ce traditionnel mot du

curé, de rappeler que Noël célébré le vingt-cinq décembre de chaque

année n’est jamais un événement désuet, qui perd sa signifiance aussitôt.

Dans l’année ecclésiale, quelques semaines seulement nous séparent du

temps de carême qui nous invite à la joie pascale, la gloire du Christ

ressuscité. 

Le refrain de ce magnifique chant de Noël nous ouvre directement sur la

passion de Jésus qui s’est livré par amour inlassable pour notre humanité.

Autrement dit, l’enfant de Bethléem, adoré par les bergers et les

chercheurs venus d’Orient est aussi ce Fils bien aimé du Père, ce serviteur

silencieux qui livre sa vie pour le salut des autres. En tant que tel, il tend

continuellement sa main à chacun de nous et l’invite à faire de sa vie un

lieu de manifestation de la proximité de Dieu. De la crèche au crucifiement,

du berceau au cercueil, de la jeunesse à la vieillesse, tout homme est une

merveille, un trésor entre les mains généreuses de Dieu. Reçu par les uns 

et rejeté par les autres, Jésus qui nous invité bientôt au jeûne, à la prière et

à l’aumône est pour tous ceux qui lui sont fidèles l’Ami et le chemin de la

vie. 

Tous conscients, chantons son avènement ! 

 

Urbain Muswil

______________________________________________

Horaire des célébrations

Office dominical :

Messe à 9.30 h. à Mélin et messe à 11 h. à Saint-Remy-Geest.

En semaine :

Chaque jour à 8 h. et jusqu’au printemps, la messe aura lieu à la cure de

Mélin (excepté le lundi et le samedi).

Le premier vendredi du mois :

Pas de messe jusqu’au printemps.

Le samedi matin : 

De 11 h. à midi, adoration du Saint Sacrement, à Saint-Remy.

 

Dates à retenir

Jeudi 2 février : présentation de Jésus au Temple

Samedi 11 février : Fête de ND de Lourdes et journée des malades

22 février : Mercredi des Cendres et début du Carême

 08h00 Messe à Mélin

 17h00 Messe à Saint-Remy-Geest

Les personnes qui ne pourraient être présentes à l'office du matin pourront

recevoir les cendres lors de la célébration du dimanche 26 février, premier

dimanche de carême.

____________________________________________________________

In memoriam

S’est endormi dans l'espérance de la résurrection :

Monsieur Roger Conard, né à Mélin le 8 mai 1938 et décédé à Mélin le 31

décembre 2022. Ses funérailles ont eu lieu à Mélin le 12 janvier 2023.

Nous assurons sa famille de toute notre sympathie.   

 

Les rendez-vous de notre Unité Pastorale

Le 11 février prochain, fête de Notre-Dame de Lourdes et journée des

malades. 

A cette occasion, nous offrirons aux personnes isolées et malades de nos

villages et de Jodoigne, comme les années précédentes, des petits

bouquets blancs (gypsophile, tulipe et verdure) accompagnés d’une

jolie reproduction de Notre Dame de Lourdes. Nous invitons ceux qui le

souhaitent à participer à cette action :

1) Apporter de  la verdure et participer à la composition des bouquets,

ensemble (vendredi 10 février matin à la salle Saint Lambert). Contactez

Alice Vrijghem (tel. 0497/404643). 

2) verser une petite participation sur le compte de l’UP pour assurer l’achat

des fleurs (dont le prix a nettement augmenté).  Compte UP Jodoigne

BE40 0018 3086 1963 avec la mention "fleurs - 11 février"

3) S’engager à aller déposer quelques bouquets chez les personnes

isolées de nos villages et de Jodoigne et prendre le temps de la rencontre.

Merci de nous aidez-nous à organiser la mise en place de ce projet. Des

informations plus précises suivront auprès des personnes qui se seront

manifestées auprès d’Alice.  

Mardi 28 février  à 20h00 : Cycle de conférences : Comprendre la

Bible - Le Père Simon donnera une conférence par mois pour nous aider à

comprendre le sens des textes bibliques. Une belle occasion pour nourrir

notre connaissance de la bible et cheminer dans la foi.  Lieu : salle Saint

Lambert (rue du Conseil en face du n°17).

*

* *

 

Semer la joie du royaume de Dieu

Nourrir la joie comme on nourrit un feu

Cueillir la joie à portée de main

Bouquet de joie à semer en chemin.

 

Editeur responsable : Père Urbain Muswil

l'actu

Consultez les prochains événements dans notre

beau village !

à propos de l'habitat

L'ASBL "Qualité Village Mélin " a édité une brochure à destination des candidats bâtisseurs.

Vous pouvez la télécharger gratuitement ici.

l'album aux souvenirs

newsletter

Vous souhaitez être informé de nos diverses activités?

Merci de compléter le formulaire en annexe et de nous le transmettre.

(Concours organisé par la RTBF/2020)

Ce qu'en dit la presse !